• Quand le soin devient souffrance

    Voici le témoignage d'une personne qui garde une très mauvaise image du monde médical suite à un soin considéré comme banal et non douloureux (ou très peu)... faute d'attention et de considération vis à vis des personnes soignées, c'est le genre de choses qui peut arriver un peu trop souvent...

    " (...) J'ai longtemps hésité avant de vous envoyer ce mail, et je ne sais pas si je
    fais bien. Je suis tombé sur votre blog par hasard et quelque part j'admire
    l'amour que vous portez à votre métier et aux gens. Il m'aide à oublier cette
    haine viscérale et irrationnelle vis à vis de tout ce qui porte une blouse
    blanche et manie la seringue. Cette haine folle qui me fait hurler quand j'en
    vois certaines se vanter sur le net d'être infirmière et maman. D'imaginer
    qu'elles puissent ramener du travail à la maison me donne envie au mieux de
    flinguer leur blog, au pire...

    Mais je suis fatigué de tout ça, et je ne sais plus à qui demander pardon, j'ai
    tellement besoin de paix et de rédemption. Pourquoi a-t'il fallut que cette
    infirmière à domicile vienne un jour, quand j'étais petit et sans aucune
    compation, me charcuter les bras pour une prise de sang car elle s'était trompé
    de tailles d'aiguilles. Et comme  celà n'avait pas suffit, il avait fallut que
    j'y repasse une semaine plus tard. Je suis comme ces femmes qui haïssent les
    hommes après un viol, pourtant je ne suis pas de ceux là, et vous ne faites pas
    non plus partie des moutons noirs. Mais j'en suis encore tourmenté près de 30
    ans plus tard, au point qu'après avoir vu récemment une histoire de fantasme sur
    les infirmières, j'en ai été malade pendant 1 semaine, à ne plus dormir ni
    manger.

    Voilà, maintenant je vous souhaite bonne continuation, (...) , j'ai simplement voulu vous transmettre un témoignage."

    " (...) Vous pouvez utiliser mon témoignage, si cela peut faire comprendre à certain(e)s que les soins qu'ils pratiquent avec autant de routine peuvent parfois être vécus comme de véritables viols, traumatisants à vie, alors je serai ravi d'avoir participé au débat."


    Quand on "soigne" quelqu'un, il faut toujours se rappeler que l'on entre dans l'espace "intime" de la personne, ce qui peut être parfois perçu comme un viol, une agression, d'autant plus quand le soin est "invasif" ce qui est le cas de la plupart des examens médicaux que l'on pratique de nos jours entre autre... Je suis une "soignante" mais il m'arrive aussi de me retrouver comme une "soignée" et c'est une position qui ne me plait jamais, demandez vous pourquoi !


  • Commentaires

    1
    visiteur_fifi
    Dimanche 28 Octobre 2007 à 14:28
    je suis ?diante infirmi? en troisi? ann? et choisi de trait?es douleurs induites par les soins pour mon TFE. Au cours de mes stages j'ai constat?ue les douleurs li? aux soins ?ient souvent n?ig?. Cependant, ces souffrances sont ressenties par les patients comme plus injustes que les douleurs li? ?a maladie et sont parfois sources de refus de soins. Il est paradoxal de faire mal en apportant des soins et pourtant cela est assez fr?ent dans la pratique courante. Cet article est int?essant et confirme mon ambition de traiter ce sujet. Si vous avez d'autres t?ignages, cela m'aiderai beaucoup...
    a bientot, ce blog est vraiment super!!!!
    2
    visiteur_Marylène
    Jeudi 22 Novembre 2007 à 17:50
    Je suis infirmi? que depuis quelques jours (jeune dipl? !!), et ce t?ignage m'a touch?! Pour moi il est important de savoir se mettre ?a place du patient, c'est ce qu'on appelle l'empathie, et beaucoup l'oublie !!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :